Vous cherchez un prestataire de référencement sur Marseille ?


Contactez nous ! Nous sommes à votre service pour l’optimisation de tout type de site –vitrine, marchand ou institutionnel.



La pierre philosophale du référenceur



En tant que spécialiste du référencement sur Marseille, j’ai été vivement intéressé de constater que Google signalait officiellement sur une de ses pages que le Page Rank n’est qu’un des deux cent facteurs qui influent sur le positionnement d’un site.

Lorsque j’ai vu cela, je me suis tout de suite demandé : quels peuvent être les 200 facteurs qui rentrent en jeu ? J’ai donc fait donc la liste suivante de ce que j’estime être des facteurs possibles. Certains sont connus de longue date dans la communauté des référenceurs, d’autres ne sont que de simples hypothèses personnelles.

I/ Les facteurs liés au Page Rank


1/ le nombre de liens qui pointent vers un page

2/ la qualité des sites qui font un lien vers le nôtre (un lien venant d’un site de page rank inférieur à 3 nuit au référencement)

3/ la fréquence de la création de ces liens .Un site qui reçoit 200 liens en un seul jour, alors que le reste de l’année il ne reçoit qu’une dizaine de liens est pénalisé par Google. Celui-ci détecte facilement qu’il s’agit là d’une opération de netlinking gérée par un logiciel automatique (du type : « 1000 liens pour 19 euros »).

4/ la diversité du type de sites qui font un lien vers nous. On a une pénalisation si un seul type de site fait un lien vers le nôtre (ex : annuaires). Il faut di-ver-si-fier (sites de réseaux sociaux, digg like, communiqués de presse, blogs de particuliers, etc.). Il faut même diversifier le page rank des sites qui font un lien vers le nôtre. Ainsi on peut être pénalisé si seuls des sites de Page Rank 7 (rêvons un peu) font un lien vers nous.
Dans cette perspective, il peut être bon que quelques sites de Page Rank 0 fassent un lien vers nous (mais cela reste un pourcentage marginal par rapport au nombre total de liens).

5/ la diversité du sujet de ces sites : il faut obtenir des liens de la part de sites parlant du même sujet que nous, d’autres de sites parlant de sujets qui n’ont rien à voir avec le nôtre.

6/ la diversité de la localisation des sites : qu’ils se trouvent dans le même pays que le nôtre, ou ailleurs. Il est bon qu’un léger pourcentage de sites étrangers fassent un lien vers le nôtre. De même, pour un référencement régional ou local, il est bon que des sites régionaux fassent un lien vers nous. En tant que prestataire de référencement sur Marseille, j’ai par exemple cherché à ce que des sites marseillais pointent vers moi.

7/ la diversité de la taille et du trafic de ces sites.

8/ la position du lien dans la page : un lien situé dans une page « partenaires » ou dans le footer est considéré comme moins important qu’un lien situé dans le cœur du texte d’une page.

9/ le texte du lien : il faut diversifier le texte du lien (ex : pour un site de vente de voiture, il ne faut pas que le texte des 300 liens qui pointent vers votre site soit « vente voiture »). Cela ne serait pas naturel et vous seriez pénalisés.

Vous retrouverez des explications sur ces facteurs dans l’article de référence de Webrankinfo

 

10/ Un lien retour amène un faible gain en référencement. Il vaut mieux éviter que deux sites pointent l’un vers l’autre. Cela est le signe d’un « petit arrangement entre amis », alors qu’un lien doit officiellement représenter la marque d’un intérêt pour le contenu d’un autre site.

 

De ce fait, beaucoup de sites se sont organisés en triangle : un site A crée un lien vers un site B, qui crée un lien vers un site C, qui crée un lien vers le site A. Google détecterait à présent ce type de combine, et le gain en référencement serait faible.

 

11/ plus les liens pointent vers des pages profondes, au lieu de pointer simplement vers la page d’accueil du site, plus le gain en référencement est important.

 

12/ L’obtention d’un lien en nofollow ne permet pas, officiellement, d’améliorer le Page Rank d’un site. Officieusement, Google prendrait en fait en compte ces liens, parce que, a priori désintéressés, ils représenteraient des liens vraiment naturels, pointant vers un contenu qui a réellement intéressé le créateur du lien.


Découvrez d'autres facteurs proposés par votre spécialiste du référencement sur Marseille : voir la suite